Produits SEAC

Produit : Seacoustic

  Seacoustic   Seacoustic VS   Seacoustic Haut de Sous-Sol   Avantages  
  Seacoustic 1   Seacoustic 2   Seacoustic 3   Seacoustic 4  
  Seacoustic 5   Rappel Réglementation   Références  
Plancher Seacoustic 5   

Présentation - Descriptif  - Classement au feu





Plancher chauffant incorporé dans la dalle de compression : PLTA-Clima


Avantages du Seacoustic 5 :

• Intégration du plancher chauffant directement dans la dalle de compression
• Améliore les performances acoustiques et thermiques
• Diminue l’épaisseur du plancher (pas de dalle flottante)
  Gains sur les délais de séchage
• Le système est intégré dans la F.E.S.T. n° QA12-D (Fiche d’exemples de solutions 
  techniques au Référentiel Qualitel Acoustique)
• Le Seacbois grâce à sa composition OSB-Polystyrène et sa résistance thermique permet d’incorporer un plancher chauffant dans la dalle de compression dans les étages. Le Seacbois permet de fixer les tubes dans le polystyrène et apporte toute la sécurité nécessaire pour les opérateurs grâce à sa planche d’OSB en sous-face.



Bien être et confort à l’étage






• Intégration du plancher chauffant directement dans la dalle de compression
  en vide sanitaire, haut de sous-sol et étage

• Très facile et rapide à poser :
         • circuits préfabriqués
         • Stoptherm feu adapté à la dalle de compression de 7cm

• Délai de chantier réduit d'environ 3 semaines

• Tubes multicouche aluminium : 
        • très solide pour la pose dans la dalle de compression               
        • pas de raccord dans les circuits                                 
        • étanche à l’oxygène, évite la formation de boue dans les tubes

• Evite le coût de la dalle flottante

• Diminue l’épaisseur du plancher (pas de dalle flottante)

• Répond aux exigences de la Réglementation thermique

• Calepinage réalisé en respectant les cloisons : régulation par pièce 
   conformément au NF DTU 65.14 P2

• L’absence de radiateur sur les murs facilite les aménagements

• Améliore les performances acoustiques (Dalle de compression de 7 cm)



Performances Acoustiques :


Performances Thermiques :

Rupture Totale (Rupteurs ES + EP Feu) :
Plancher 12+7 :  Ψ  moyen = 0,23 W/(m.K)       Plancher 15+7 :Ψ  moyen = 0,25 W/(m.K)





Descriptif type pour Plancher Seacoustic 5
 







1)      Dans le cas d’un revêtement sol souple
 
Les planchers seront constitués par un montage type Seacoustic 5 ou similaire.
L’indice d’affaiblissement acoustique sera d’au minimum 61 dB.
Les poutrelles seront posées à une distance des murs extérieurs comprise entre 25 et 45 cm pour que les hourdis Seacbois assurent correctement le traitement des ponts thermiques longitudinaux.
Les circuits de plancher chauffant en tubes multicouche  aluminium  seront positionnés sur les Seacbois avant la pose du treillis soudé selon le plan de pose livré avec les éléments du plancher chauffant.
Le poseur se conformera au NF DTU 65.14 P2.
La dalle de compression de 7 cm minimum sera coulée en béton de classe de résistance C25/30 et armé d'un treillis soudé.
Dans le cas d’utilisation de laine minérale supérieure à 45 mm d’épaisseur, le faux-plafond plaque de plâtre de 18 mm minimum sera positionné de telle sorte que le bas des poutrelles soit encastré au maximum de 20 mm dans la laine minérale.
La sous-face du hourdis sera en OSB3 de 8 mm d’épaisseur minimum, afin d’obtenir une résistance à l’arrachement de 50 kg par vis à plaque de plâtre 3,5x25.
Le revêtement de sol souple devra être de Δlw de 18 dB.

 
2)    Dans le cas de chape carrelage sur matériau résilient

Les planchers seront constitués par un montage type Plancher Seacoustic 5 ou similaire.
L’indice d’affaiblissement acoustique sera d’au minimum 66 dB.
Les poutrelles seront posées à une distance des murs extérieurs comprise entre 25 et 45 cm pour que les hourdis Seacbois assurent correctement le traitement des ponts thermiques longitudinaux.
Les circuits de plancher chauffant en tubes multicouche aluminium seront positionnés sur les Seacbois  avant la pose du treillis soudé selon le plan de pose livré avec les éléments du plancher chauffant.
Le poseur se conformera au NF DTU 65.14 P2.
La dalle de compression de 7 cm minimum sera coulée en béton de classe de résistance C25/30 et armé d'un treillis soudé.
Dans le cas d’utilisation de laine minérale supérieure à 45 mm d’épaisseur, le faux-plafond plaque de plâtre de 18 mm minimum sera positionné de telle sorte que le bas des poutrelles soit encastré au maximum de 20 mm dans la laine minérale.
La sous-face du hourdis sera en OSB3 de 8 mm d’épaisseur minimum, afin d’obtenir une résistance à l’arrachement de 50 kg par vis à plaque de plâtre 3,5x25.
Un matériau résilient sera positionné sur la chape carrelage  Δlw de 19 dB.

    Télécharger le descriptif



Classement au feu  :

Le polystyrène du Seacbois est toujours M1 pour les utilisations en haut de sous-sol à destination des maisons individuelles et des bâtiments de 1ère et 2ème familles.

Pour les ERP et les bâtiments de 3éme famille, les planchers d’étage courant doivent revêtir en sous-face des faux-plafonds en plaque de plâtre, BA 18 minimum.


Stabilité au feu  :

Tous nos montages sont à faire valider par le bureau de contrôle du projet
.



Au delà de ces valeurs, nous consulter.
Notre bureau d'études vous conseillera sur la solution la plus adaptée.

Suivez-nous