Produits SEAC

Produit : Plancher Hourdis

  Plancher Hourdis   Plancher SEAC GF   Plancher SEAC TB   Planchers Hourdis Béton  
  Mise en oeuvre   Environnement (FDES)  
 
La mise en oeuvre | Appui minimum | Stockage  | Chevêtres | Renforts | Poutre noyée | Construction parasismique


Description de la mise en oeuvre
 
Chronologie des opérations de pose
 
1 Pose des poutrelles et du premier entrevous.
2 Mise en place des étais au contact des poutrelles, sans soulever celles- ci.
3 Mise en place des entrevous.
4 Mise en place des armatures.
5 Coulage de la dalle de compression.


Mise en oeuvre d'un plancher hourdis béton avec chainage      Montage classique d'un plancher hourdis beton



Les poutrelles sont posées à l'entraxe prévu, défini par la mise en place des entrevous de rive. Les poutrelles peuvent être posées avec une file centrale d'étais ou deux files situées au 2/5ème et 3/5ème de la portée selon les indications notées sur nos plans de préconisation de pose.
L’ étaiement doit être correctement dimensionné, autostable et mis en place  sur un support suffisament résistant. La lisse haute sera positionnée de façon à venir en contact avec la sous-face des poutrelles.
Dans le cas courant, après pose des entrevous, d'un treillis soudé, et des aciers en chapeaux, on coule le béton complémentaire des nervures et de la table de compression en une seule opération. Le béton armé de la dalle de compression peut être remplacé par un béton de fibre sous avis technique.
Toutes les indications nécessaires à la bonne exécution de la mise en œuvre du plancher sont portées sur le plan de préconisation de pose fourni avec ce dernier.



                                                                                                                                                                           




Appui minimum
Appui sur maçonnerie

L'appui minimum de la poutrelle sur un mur en maçonnerie ne doit pas être inférieur à 5 cm.    

Si cette valeur ne peut pas être obtenue, il est obligatoire de mettre en place une lisse de rive le long de l'appui (voir détail 1 ci-dessous).
Plancher hourdis avec appui minimum de 5 cm de la poutrelle sur un mur en maçonnerie
Détail qui montre l'appui mininum d'une poutrelle sur poutre béton armée Appui sur béton armé

L'appui minimum de la poutrelle sur une poutre béton ou un voile béton ne doit pas être inférieur à 2 cm.   

Si cette valeur ne peut pas être obtenue, il est obligatoire de mettre en place une lisse de rive le long de l'appui (voir détail ci-dessous).
Appui insuffisant ou nul ( si l'extrémité de la poutrelle n'est pas à plus de 2 cm de l'appui)


Si la poutrelle ne repose pas sur l’appui et que le vide est inférieur à 2 cm, on peut reprendre les efforts transmis par la poutrelle à l'aide d'un étrier, ramenant les efforts sur les aciers du chaînage.

Dans ce cas, il est obligatoire de mettre en place une lisse de rive le long de l'appui (voir détail  ci-dessous).
    
Plancher hourdis sans appui ou appui insuffisant ( si l'extrémité de la poutrelle n'est pas à plus de 2 cm de l'appui)
Détail Lisse de rive
Plancher hourdis beton avec appui des poutrelles sur lisse de rive






Stockage sur chantier


Pour un stockage sur chantier, un certain nombre de règles doivent être respectées:   

• La zone de stockage doit être plane et pouvoir supporter la charge sans enfoncement.    
• Les poutrelles seront posées sur deux bois de calage positionnés à 10 cm maximum des extrémités.   
• Lors de la superposition des poutrelles on veillera à l'alignement vertical des bois de calage.   

La manutention des poutrelles, avec un engin de levage, se fera en les soulevant au plus près des
extrémités, en ne prenant qu'une rangée à la fois.
Règles du stockage de poutrelle d'un plancher hourdis Règles de mise en stock des poutrelles
   




Chevêtres

Plancher hourdis avec chevêtres : Les chevêtres sont, en général, repris par des jumelages ou triplages de poutrelles.

Les chevêtres sont, en général, repris par des jumelages ou triplages de poutrelles. Le nombre de poutrelles est donné dans le plan de pose fourni avec le plancher.  
La définition des armatures à mettre en place dans le chevêtre est du ressort du bureau d'études béton armé du chantier.   
Dans le cas d'un chevêtre contre un appui de rive les armatures de celui-ci seront ancrées dans le chaînage périphérique (détail 1).
Plancher hourdis avec chevêtres sur appui de rive : Dans le cas d'un chevêtre contre un appui de rive les armatures de celui-ci seront ancrées dans le chaînage périphérique




Renforts sous charges linéaires

Certaines charges concentrées nécessitent des dispositions spéciales qui doivent être obligatoirement analysées par notre bureau d'études.
Reprise d'une charge parallèle aux poutrelles
 
Les poutrelles peuvent être jumelées ou triplées sous la charge. Des aciers de répartition sont disposés à intervalles réguliers perpendiculairement aux nervures dans la dalle de compression.   

Le nombre de poutrelles et la section des aciers de répartition seront déterminés en fonction de la charge ramenée sur le plancher.
Plancher hourdis béton avec reprise d'une charge parallèle aux poutrelles :  Les poutrelles peuvent être jumelages ou triplages sous la charge. Des aciers de répartition sont disposés à intervalles réguliers perpendiculairement aux nervures dans la dalle de compression.
Plancher hourdis béton : reprise de charge perpendiculaire aux poutrelles
Reprise de charge perpendiculaire aux poutrelles

On utilise, dans ce cas, un ferraillage complémentaire placé sur des entrevous surbaissés.    

La section des armatures à mettre en place sera déterminée en fonction de la charge ramenée sur le plancher.






Poutre noyée
Dans le cas de poutre noyée dans l'épaisseur du plancher, les aciers longitudinaux des poutrelles doivent être ancrés de 8 cm minimum au delà des aciers de la poutre.

Le diamètre des armatures passant sous les fils de précontraintes de la poutrelle ne sera pas inférieur à 14 mm.

La section et les armatures de celle-ci seront calculées par le bureau d'études béton armé du chantier.
Schéma qui montre le cas d'une poutre noyée





Règles de construction parasismique

Dans le cas de construction de maisons individuelles ou bâtiments assimilés, la mise en oeuvre du plancher hourdis doit respecter les règles suivantes :

Poutrelles: 

• Zone1 et 2 :
Pas de disposition spécifique    



   
Construction parasismique d'un plancher hourdis : Dans le cas de construction en zones sismiques, la mise en oeuvre du plancher hourdis doit respecter les règles de construction parasismiques.
Détail 1
Construction parasismique d'un plancher hourdis : Dans le cas de construction en zones sismiques, la mise en oeuvre du plancher hourdis doit respecter les règles de construction parasismiques.
Zone 3 et 4 :

(1)
Treillis soudé : 1cm² /m minimum perpendiculairement aux poutrelles et 0.50 cm² dans l'autre sens. Les longueurs d'ancrages seront majorées de 30%.  
 
(2) Chaînage : 4 armatures périphériques dont le diamètre est à calculer suivant les zone (Détail 1)  
 
(3) Rives perpendiculaires aux poutrelles (Détail 1) : 4 Ø 6/ml, longueur  60 cm, retour 15 cm
 Détail 2
Plancher hourdis : Règles de contructions parasimiques Dans le cas de construction en zones sismiques, la mise en oeuvre du plancher hourdis doit respecter les règles de construction parasismique
(4)     Chapeaux de rives (Détail 1) :  suivant plan de pose.

(5)     Complément sur rives (Détail 1): si la section des chapeaux de rives est inférieure à 1.5 cm²/m les compléter jusqu'à cette valeur.

6) Renfort d'ancrage (Détail 1), si nécessaire en appuis de rive (obligatoire pour les TCI) :
    Zone 3 :  Ø6 l =50 cm
    Zone 4 :  Ø8 l =50 cm
   
(7)  Renfort de trémie (Détail 2) :
    Section en cm² > (1.06 x a (en m))
    Longueur > 100 Ø + a + b (en cm)


 

Détail 3
Construction parasismique d'un plancher hourdis : Dans le cas de construction en zones sismiques, la mise en oeuvre du plancher hourdis doit respecter les règles de construction parasismiques.


(8) Chapeaux de continuité (Détail 3) : suivant plan de pose

Suivez-nous